Anamorphose en friche

« L’arbre »